Technique d'autosondage

Nous évoquons ci-dessous la technique de l'autosondage. Ce descriptif est donné à titre indicatif. Il ne se substitue pas à l'éducation faite par les personnels soignants qui est indispensable.

La position du patient

Le sondage doit pouvoir être réalisé par le patient en position debout, allongée ou assise.
Les femmes peuvent utiliser un petit miroir pour le repérage du méat. Elles l'abandonnent généralement rapidement pour un repérage au doigt. Il est absolument nécessaire que l'autosondage soit appris dans ces différentes positions pour le rendre possible au domicile, au travail, en voiture etc.


Les mesures d'hygiène

Il ne faut pas utiliser d'antiseptique. Il n'est pas nécessaire de réaliser une toilette périnéale à chaque sondage. Une à deux toilettes par jour, éventuellement avec des lingettes non alcoolisées, sont nécessaires.


Le drainage

La sonde doit être tenue à une main soit par l'intermédiaire d'une compresse humide, soit par la protection de la sonde proprement dite. Le drainage se fait dans les toilettes, dans un urinal ou dans une poche de recueil d'urine.  Celle-ci est soit fournie avec la sonde, il s'agit alors d'un kit de sondage, soit fournie seule.


L'éducation du patient

Elle est fondamentale. Elle consiste tout d'abord en l'acquisition du geste technique durant une hospitalisation ou lors de consultations successives.

Le patient doit être informé des différents types de matériels disponibles.

Au début, il est nécessaire de faire remplir au patient un catalogue mictionnel avec les horaires des sondages, leur volume et l'existence éventuelle de fuites.

La prescription portera sur la fréquence des sondages, le matériel et le diamètre de la sonde.


Vous avez une stomie ? des troubles de la continence ? FSK vous accompagne pour une vie autonome et indépendante. Les services gratuits FSK ...
Vous êtes déjà client FSK ou vous souhaitez le devenir ? Consultez notre catalogue plus de 2000 articles en ligne