Conseils

Voici quelques conseils simples à suivre lorsque l'on est sujet aux infections urinaires et que l'on se sonde.

Conseils lorsque l'on se sonde

Eviter l'infection urinaire par des règles et des soins d'hygiène élémentaires :

  • Respecter la fréquence des sondages prescrits par votre médecin ou votre infirmier (ère)
  • Boire normalement : l'apport hydrique doit être de 1.5 à 2 litres par jour (alimentation comprise). Un verre d'eau dans l'après-midi est à conseiller.
  • Il n'y a pas de régime alimentaire à suivre mais il faut éviter la constipation en mangeant des aliments riches en fibres tels que les légumes, les fruits.
  • Il n'est pas nécessaire de procéder à des toilettes intimes à chaque sondage. 2 toilettes par jour suffisent.
  • Préférer la douche au bain et utiliser un savon à PH neutre.
  • Se savonner avec la main ou un gant à usage unique. Ne pas réutiliser le gant de toilette resté à sécher dans un coin de la salle de bain.
  • Se sécher soigneusement.
  • L'utilisation de lingettes intimes peut aider à se rafraîchir en dehors de chez soi.
  • Il est conseillé de porter des vêtements pas trop serrés et des sous-vêtements en coton qui laissent passer la transpiration et limitent ainsi le développement des bactéries.
  • Lorsque vous allez aux toilettes, pensez toujours à vous essuyer de l'avant vers l'arrière.
  • Avant de manipuler sa sonde, il est important de se laver les mains avec de l'eau et du savon. Lorsqu'il n'y a pas de point d'eau, vous pouvez utiliser une solution hydroalcoolique ou des lingettes pré-humidifiées pour vous laver les mains.
  • Pour les femmes, changez régulièrement vos protections ou vos tampons lorsque vous êtes indisposées.


Vous avez une stomie ? des troubles de la continence ? FSK vous accompagne pour une vie autonome et indépendante. Les services gratuits FSK ...
Vous êtes déjà client FSK ou vous souhaitez le devenir ? Consultez notre catalogue plus de 2000 articles en ligne