Stomies urinaires

L'urostomie ou stomie urinaire est l'abouchement des voies urinaires à la peau soit par l'intermédiaire d'une sonde (urétérostomie) soit d'un segment d'intestin grêle dans lequel sont abouchées les uretères (Bricker) ou UCTI. Elle peut être temporaire ou définitive. Le nombre d'urostomie est d'environ 3000 par an en France. Vous trouverez décrite ci-dessous les interventions les plus courantes.

Urétérostomie cutanée trans iléale

Le Bricker consiste à prélever un segment intestinal (intestin grêle) sur lequel seront fixés les uretères. L'intestin est fixé à la paroi abdominale, ce n'est pas un réservoir mais un conduit qui dirigera les urines dans une seule poche de recueil. La partie intestinale forme naturellement un système anti-reflux et garde une activité de sécrétion intestinale appelée "mucus" (aspect glaire).


Urétérostomie percutanée directe

Elle peut être unilatérale ou bilatérale. Dans ce dernier cas, elle consiste à extérioriser chaque uretère à la paroi abdominale, il y aura toujours une sonde qui tuteurera chacun des uretères pour empêcher  une sténose (un rétrécissementn d'un conduit). Il y a aura ainsi deux poches de recueil, l'une à droite et l'autre à gauche. Dans le cas d'une urétérostomie unilatérale, il n'y a qu'une seule poche de recueil.
Elle nécessite le plus souvent l'intubation de l'uretère (ou des uretères dans le cas de l'urétérostomie bilatérale) par une sonde d'urétérostomie qui devra être changée toutes les 4 à 6 semaines voire parfois j'usqu'à 8 semaines.


Néphrostomie

Drainage d'un rein de façon percutanée, c'est à dire à travers la peau,  par l'intermédiaire d'une sonde de néphrostomie qui draine directement les urines vers l'extérieur. L'appareillage se fait alors dans le dos.


Stomies urinaires continentes

A la différence des stomies décrites ci-dessus qui sont dites "non continentes", il existe des stomies urinaires "continentes". Celles-ci permettent d'éviter le port d'une poche de recueil et de limiter une modification de l'image corporelle. Exemples : réservoir de Kock (sondages intermittents), entérocystoplastie de remplacement qui consiste en la confection d'une nouvelle vessie à l'aide d'une portion intestinale etc.


Les causes des stomies urinaires

Il existe différentes causes pour les stomies urinaires :

1) Des lésions tumorales

  • Le cancer est la cause principale chez l'adulte
  • Tumeurs de voisinage : colon, rectum, appareil génital
 2) Des causes médicales 
  • La tuberculose urinaire
  • La Bilharziose (maladie parasitaire due à la pénétration, à travers la peau, d'un vers, le bilharzie). A noter que les cas sont très rares en France.
  • La sclérose en plaques (maladie neurologique chronique)
3) Pathologie acquise
  • Vessie radique (ayant subi de la radiothérapie)
  • Incontinence sévère et invalidante
4) Causes congénitales

  • Spina bifida : Fissure verticale du rachis. On en distingue deux sortes selon qu'il existe ou non des signes au niveau de la peau.
  •  Vessie neurologique - ex : myéloméningocèle
5) Pathologie traumatique

  •  Traumatisme du bassin avec impossibilité de sondage
  • Les hautes pression intra-vésicales et la distension vésicale sont le coeur du problème des infections urinaires


Vous avez une stomie ? des troubles de la continence ? FSK vous accompagne pour une vie autonome et indépendante. Les services gratuits FSK ...
Vous êtes déjà client FSK ou vous souhaitez le devenir ? Consultez notre catalogue plus de 2000 articles en ligne