Sous-vêtement pour les stomisés : Des nouvelles de Vanilla Blush


Sous-vêtement pour les stomisés : Des nouvelles de Vanilla Blush Une entrepreneuse de Glasgow, développe un commerce de maillots de bain et sous-vêtements innovants après une opération chirurgicale qui lui a sauvé la vie.

Focus : Une infirmière diplômée explique en quoi avoir subi une chirurgie traumatisante l'a mise sur le chemin de la création de lingerie et maillots de bain spécialisés.

 

 

Nom : Nicola Dames
Âge : 38
Quel est le nom de votre société ? Vanilla Blush
Où est située votre société ? à Glasgow en Ecosse 


Que produisez-vous, quels services offrez-vous ?
Nous sommes une entreprise spécialisée en lingerie, sous-vêtements et maillots de bain, à destination des personnes avec une colostomie, iléostomie et urostomie - aussi connu sous le nom de stomisées - suite à une opération chirurgicale de leur système digestif ou urinaire.
La création de Vanilla Blush est née de la rencontre d'un besoin médical et d'un désir de mode ! Lorsque des personnes ont une stomie, elles ont besoin d'un soutien physique dans leurs sous-vêtements pour leur donner plus de sécurité et de confort. Les sous-vêtements Vanilla Blush sont conçus pour minimiser l'inconfort en mettant une poche de maintien à l'intérieur des sous-vêtements pour sécuriser le port des appareillages de stomie.
Toutefois, le besoin médical ne doit pas entamer le désir d'avoir des sous-vêtements chics et jolis.


À qui s'adressent vos produits ?

Nos sous-vêtements et maillots de bain sont principalement, mais pas exclusivement, pour les personnes  stomisées. Nous avons des contrats avec le Service National de la Santé en Ecosse, en Angleterre, en Irlande et au Pays de Galles. Nous avons aussi des partenaires distributeurs à travers l'Europe (dont FSK, distributeur exclusif pour la France).


Quel est votre chiffre d'affaires ?

Notre chiffre d'affaires avoisine les 500 000 £ (environ 670 000 euros) et est en constante progression.


Combien de personnes travaillent aujourd'hui chez Vanilla Blush ?
2 Codirigeants, 6 employés au Royaume-Uni et un réseau de vente à l'étranger.


Quand avez-vous créé votre société ?

En 2008


Pourquoi vous êtes-vous jetée à l'eau ?
On m'a enlevé mon intestin en Mars 2006. Juste avant l'opération - en tant que fan inconditionnelle de sous-vêtement - et en tant qu'ex-infirmière en soins intensifs et consultante de mode - j'ai réalisé qu'il n'y avait pas ou peu de sous-vêtements et maillots de bain pour les personnes avec une stomie, en tout cas des sous-vêtements à la fois chics et à
la mode. Alors je me suis dit que si je concevais des sous-vêtements pour mon usage personnel, je pouvais bien le faire pour d'autres personnes dans le même cas que moi !
Mon mari, Simon et moi, ayant l'âme d'entrepreneur, nous avons ouvert tout d'abord une affaire en Espagne qui s'appelait « Ojo Azul » (Yeux Bleus). Nous nous étions rendus compte d'une opportunité sur le marché de la mode en Europe. Nous achetions des articles qui n'étaient plus à la mode dans un pays et les revendions en Espagne où ils devenaient rapidement à
la mode. Notre entreprise était prospère mais mes soucis de santé m'ont rattrapée et nous avons dû arrêter notre activité.
De retour en Ecosse, en mars 2006, j'ai été opérée à l'hôpital Royal Victoria à Glasgow. Puis entre avril 2006 et notre lancement sur ITV en février 2008, j'ai travaillé à la conception de culottes et de maillots de bain; j'ai également recherché des fournisseurs de matière première et des fabricants. Il existe certes un certain nombre de fabricants mais ils ne confectionnent pas des sous-vêtements et des maillots de bain avec des poches internes !
J'ai visité mon premier salon du textile en 2006 en quête d'un fabricant. Après un premier contact non concluant, j'ai rencontré une personne d'Europe de l'Est qui a tout de suite compris ma vision des choses et a partagé mon projet. Nous avons très rapidement travaillé ensemble.
Après presque 2 ans de conception, de prospection et de fabrication, nous étions prêts à vendre dans le monde entier depuis notre site internet.


Que faisiez-vous avant de vous jeter à l'eau ?
Je travaillais en tant qu'infirmière dans une unité des soins intensifs en neurochirurgie. Je crois que cela m'a aidé à relativiser avec ma stomie.


Comment avez-vous levé les fonds pour créer votre entreprise ?
En empruntant, en hypothéquant, en utilisant nos lignes de crédit et en suant sang et eau !


Quel a été pour vous le déclic ?
Nous avons reçu un très bon accueil de nombreuses personnes qui ont compris notre projet. Par exemple, en 2010 Nadine Coyle, chanteuse du groupe anglais « Girls Aloud » nous a ouvertement soutenu nous donnant de la visibilité.
La signature du contrat avec le Service National de la Santé en
2011 a été un vrai tremplin pour Vanilla Blush en nous permettant de rentrer dans une nouvelle ère. Bien que le Royaume-Uni soit un seul et même pays, nous avons dû conclure des contrats avec chaque nation : l'Irlande du Nord, l'Écosse, le Pays de Galle et l'Angleterre.
Ensuite nous avons rencontré Ian Manson et  son équipe de Clyde Gateway qui nous ont aidé à trouver le magasin idéal à Glasgow. Le lancement a eu lieu en Avril 2014, et nous avons eu le plaisir de recevoir Baillie Liz Cameron - conseillère municipale travailliste de Glasgow, John Mason - Membre du Parlement Écossais, ainsi que le Ministre de
la Santé Alex Neil qui s'est exprimé à l'ouverture.


Quel a été votre pire moment ?
C'est tellement terrible que je préfère ne pas en parler. Ou plutôt, je le garde pour mes mémoires !


Que préférez-vous dans le fait de diriger votre entreprise ?
Lorsque j'ai une nouvelle idée, je sais que je peux la mettre en oeuvre dès le lendemain et voir si elle est viable. En parallèle de cela, j'aime le fait que l'on puisse concevoir et innover sans crainte que cela ne fonctionne pas.


Qu'est ce que vous aimez le moins ?
Absolument rien. Vanilla Blush occupe mon esprit de la même manière que mes enfants occupent mon esprit. Je suis passionnée par mon travail.


Quelles sont vos ambitions pour la société ?

Pour Vanilla Blush ce serait de devenir l'équivalent de Apple en lingerie et sous-vêtements !


Quelles sont vos principales priorités ?
Nous sommes actuellement entrain de discuter sur le fait ou non d'engager une célébrité pour promouvoir notre marque. Dans l'idée qu'une célébrité capte plus vite l'attention du public. Cependant, la véritable philosophie de Vanilla Blush est de représenter la beauté simplement et au naturel.
Nous avons aujourd'hui du mal à répondre à
la demande. Nous devons prendre une décision sur un éventuel agrandissement de notre dépôt, le développement d'autres magasins voire d'éventuelles franchises.
Nous tendons vers une spécialisation géographique, ainsi nos responsables régionaux auront la responsabilité d'un secteur spécifique offrant ainsi une meilleure relation de proximité avec nos clients.


Qu'est ce qui vous aiderait le plus ?
De l'argent ! Nous avons tellement d'idées.

Que pourrait faire le gouvernement écossais pour vous aider ?
Jusqu'à présent les élus écossais ont été géniaux. Nous avons reçu du soutien de la part du Premier Ministre, Nicola Sturgean, de John Mason MSP, de Alex Neil lorsqu'il était ministre de la santé, de Margaret Curran MP, du Secrétaire d'État Ecossais et du Conseil Municipal de Glasgow. Mais aussi de Clyde Gateway, en tant qu'investisseur qui nous aidé à revitaliser notre entreprise.
Tous les gouvernements devraient créer de grandes zones franches en périphérie des villes, Là où il y a du travail, il y a moins de criminalité et l'investissement dans des magasins de proximité, tels que des cafés, augmente.
En plus de cela, quand l'emploi est en hausse, les citoyens actifs sont amenés à payer plus d'impôts. En bref, tout le monde est gagnant !


Quelle a été la plus précieuse des leçons que vous avez apprise ?
On a qu'une seule vie. Nous sommes sur cette terre pour un temps limité. Ne restez pas assis à attendre votre pension de retraite. Le courage est la clé des vertus. Mais tout cela est sans valeur si tout le travail accompli n'est pas dédié à ceux que vous aimez.


Quel est votre secret pour vous détendre ?
Croyez-moi ou non, ma société Vanilla Blush est ma relaxation. Et puis, bien sûr, nos deux fils, Joseph et Andrew..

Interview réalisé par Mark Williamson - HéraldScotland - 27/04/2015 - Traduction FSK


Vous avez une stomie ? des troubles de la continence ? FSK vous accompagne pour une vie autonome et indépendante. Les services gratuits FSK ...
Vous êtes déjà client FSK ou vous souhaitez le devenir ? Consultez notre catalogue plus de 2000 articles en ligne
Plus d'informations Plus d'informations